HOPITAL PSYCHIATRIQUE ST VINCENT DE PAUL - YAMOUSSOUKRO

     



Introduction

L’hôpital psychiatriques St Vincent de Paul (HP-SVP) a été initié  par les Frères de la Charité sous la demande du District Autonome de Yamoussoukro soutenu par la Direction régionale de la Santé des Lacs et le Diocèse de Yamoussoukro. Il été inauguré le 06 novembre 2002 pour démarrer le 01/01/2003. Par une approche pluridisciplinaire, l’hôpital psychiatrique prend en charge des patients chroniques et aigus– du jeune adulte à la personne âgée- présentant un problème psychologique ou psychiatrique, pour des consultations ambulatoires et des séjours de courte, moyenne, voire longue durée pour ne pas parler de résidents. 

Unité de soins

 

Pour les unités de soins, nous disposons 32 lits pour hommes et femmes aigus et 12 lits pour une habitation protégée ou malades chroniques. La mise au point du diagnostic et le traitement de courte et moyennes durées sont primordiales pour les patients hospitalisés dans les deux premiers unités (hommes et femmes). L’habitation protégée accueille des résidents qui nécessitent une rééducation de leurs potentialités dans les gestes de la vie quotidiennes.

Services

 

Consultation

 

Pour les patients qui présentent les problèmes psychiatriques et psychologiques. Les rendez-vous réguliers sont proposés pour évaluer :

 

  • l’état de leur santé
  • efficacité du traitement
  • leur réintégration socio- familiale et professionnelle.

 

Service de Nursing

 

Assure les soins infirmiers et l’accompagnement dans le quotidien et oriente les résidents dans le circuit hospitalier. Son activité s’articule autour de la continuité et des liens étroits avec autres thérapeutes sanitaires. L’équipe de nursing répond à trois types d’activités :

Fonctionnement de service médical et paramédical

 

Ce sont les membres du service de Nursing qui font tourner le service surtout la gestion quotidienne. L’équipe prend en charge le fonctionnement et l’organisation du service en se préoccupant des dimensions humains et scientifiques, administration des soins infirmiers et médicaux, et des rapports humains et interpersonnels. 

Activités et intervention globale

 

Les membres du service de nursing assurent la prise en charge de l’accompagnement psychosociale de toutes les personnes hospitalisées au sein de l’hôpital sans aucune distinction. Il s’agit d’une prise en charge collective de personnes ponctuées. Les soignants gèrent la vie des résidents attentifs aux situations individuelles des personnes hospitalisées. Cela se manifeste dans leur esprit d’écoute et d’observation des résidents en vue de dépister à temps les effets secondaires induits par les neuroleptiques. Toutes les interventions pour le bien des résidents sont rapportées dans un cahier d’échange d’information pour une meilleure continuité de prise en charge et d’assurer la cohérence dans l’information.

Les activités et innervation de soins individualisés

 

Les membres du service de nursing appliquent aussi des prises en charge plus individualisés dans le cadre de l’application du système de référence et de recouvrement de rôle ; c’est une dimension thérapeutique centrée sur la relation particulière «soignant – soigné» initiée dès l’admission du patient.

Service social

 

Se base sur quatre activités essentielles :
à Les entretiens :
- L’entretien individuel : Il permet de connaître les raisons profondes de l’état du patient, le problème qu’il rencontre, ce que chacun a pu faire et les possibilités de réinsertion
- L’entretien collectif : C’est une méthode de prévention, de traitement et d’éducation. Il a pour but d’adaptation sociale du patient.
En définitif, qu’il soit entretien individuel ou collectif, les deux formes d’entretien permettent le suivi des malades. Afin de minimiser les cas de rechutes et leur prise en charge, les entretiens permettent la collaboration entre la famille et le centre.

Les visites à domiciles:

 

Les visites à domiciles permettent de connaître le milieu familial du malade et d’avoir une idée des conditions de vie des parents.

Les enquêtes sociales:

 

Elles peuvent être ordonnées par le centre pour nécessité de prise en charge d’un patient ou peuvent être systématiques vu l’urgence du cas. Elles sont réalisées après une visite à domicile. Elles permettent d’évaluer les conditions existentielles des parents des patients pour appréciation et compétence par la direction du centre.

Les démarches et sorties:

 

Les démarches ou sorties sont nécessaires pour la réinsertion socio-familiale et professionnelle de nos malades stabilisés ou en voie d’abandon par les siens. Il faut noter également que le service social joue un rôle important dans le service d’ergothérapie et de  réhabilitation.

Réhabilitation

 

Le but de la réhabilitation est la réinsertion socioprofessionnelle  ou économique des patients. A la MSP, le service de réhabilitation est chargée de:

 

  1. Chercher des artisans formateurs pour le placement de certains patients en phase de préapprentissage professionnel,
  2. Elaborer un plan de suivi et d’évaluation de la phase de réinsertion socioprofessionnelle ou socio-économique,
  3. Faire le bilan du suivi à domicile des patients stabilisés et réinsérés en famille.

 

A l’Hôpital Psychiatrique Saint Vincent de Paul, la réhabilitation consiste à offrir un patient l’opportunité d’accomplir une activité socio-économique par le soutien psycho-social. En outre, il faut donner un minimum de soutien en lui permettant de choisir l’endroit où il veut habiter, le travail qu’il a envie de faire et le contexte dans lequel il veut évoluer. La réhabilitation devient un processus qui commence par le diagnostic, se réalise à travers un planning et se termine par l’intervention proprement dite. 

Service laboratoire et EEG

 

A l’Hôpital Psychiatrique St Vincent de Paul, nous faisons beaucoup d’examens dont NFS, GE, Widal et Félix, ALAT & ASAT, urée, EEG et Glycémie pour les cas jugés nécessaires, surtout pour les patients ramassés dans la rue. Ces patients mangent dans les poubelles, dorment dans la rue et sont exposés de beaucoup de risques d’infections.
Egalement,  le dépistage du VIH est parfois demandé pour connaître le statut du patient (pour  nos patients pris dans la rue c’est très important). Sur 7 patients dépistés volontairement, trois (3)  sont  infectés. Nous gardons le principe que la Prévalence  du VIH est plus importante  chez les malades mentaux hospitalisés que dans la population générale.

Horaire

 

Consultation : du lundi à vendredi : de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 16h00
NB : en cas d’urgence en dehors de ces heures, veillez contacter l’hôpital avant d’amener votre patient.
Heures de visite : tous les jours de 10h00 à 11hh30 et de 16h00 à 17h30. Tout visiteur doit quitter l’Hôpital au plus tard 12h00 pour la visite de l’avant midi et 18h00 pour la visite de l’après midi pour permettre aux activités de se dérouler normalement.

Modalités

 

  1. Pour la 1er fois, consultation et ouverture du dossier : 4.200 FCFA (les élèves, étudiants, et enfants : 2.000 FCFA)
  2. Rendez-vous : 500 FCFA
  3. Hospitalisation : 2.500 FCFA par jour. Cependant, 25.000 FCFA couvrant les 1er 10 jours d’observation sont payés le premier jour  puis 2.500 FCFA par jour si l’état de santé mérite la prolongation de l’hospitalisation.
  4. Les médicaments et les autres examens médico-techniques sont à la charge des parents.

 

Localisation et direction

 

En voiture ou en taxi:

 

  1. Venant d’Abidjan : à l’entre de Yamoussoukro (corridor de Yamoussoukro), rouler tout droit au moins deux km puis vous tournez à gauche au premier carrefour (Les pompiers sont à gauche). Aller toujours  tout droit, dépasser la fondation Houphouet Boigni jusqu’au carrefour « syndicat » puis vous tournez à gauche sur la route d’oumé. A 3 km, à droite vous trouverez l’hôpital.
  2. Venant de la ville de Yamoussoukro en passant vers la Basilique Notre Dame de la Paix: l’itinéraire (Hôpital Psychiatrique sur la route d’Oumé), vous dépassez le carrefour Sinfla appelé aussi carrefour « mouton », gare de Bourkina (gare sans frontière), aller toujours tout droit, dépasser le carrefour « syndicat », rouler tout droit, le centre se trouve à droite à trois km du carrefour dit « syndicat ».
  3. Venant d’Oumé : A votre gauche avant d’arriver au carrefour « syndicat »

   Contact : 05 30 61 09 (Fr. Félicien) ou 05 47 47 98 (secrétaire) ou 04 53 44 21 (Fr. Jean Clément)
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Info sur : www.mspbrothersblogspot.com