La paroisse se définit par deux éléments indispensables :

  • une communauté de "fidèles du Christ" : par le baptême ils se découvrent choisis, convoqués, constitués en peuple de Dieu et participants à la triple fonction sacerdotale, prophétique et royale du Christ ; sanctifiés par le baptême et incorporés au Corps du Christ, tous les fidèles du Christ son coresponsables de la mission de tout le corps ecclésial ;
  • un curé à qui est confiée, comme pasteur propre, la charge pastorale de la paroisse sous l'autorité de l'Evêque (Cf. can.315, §1).

et en général par deux autres éléments :

  • un territoire donné,
  • un bâtiment : l'église paroissiale.

Le Canon 374, § 1 demande que tout diocèse soit divisé en paroisses. C'est l'Evêque diocésain seul qui décide de l'érection, la suppression ou la modification des paroisses, mais il entendra le Conseil presbytéral avant toute érection, suppression ou modification notable (can. 515, § 2).

Une paroisse légitimement érigé a, de plein droit, la personnalité juridique (can. 515, §3). Cette « personnalité juridique » relève du droit ecclésiastique et, de ce fait, elle doit être respectée en conscience ; les biens d'une paroisse ne peuvent légitimement être transférés à une autre ou ailleurs.

« La paroisse, dit le Concile Vatican II, offre ainsi un exemple remarquable d'apostolat communautaire, car elle rassemble dans l'unité tout ce qui se trouve en elle de diversités humaines et elle les insère dans l'universalité de l'Église. Que les laïcs prennent l'habitude de travailler dans la paroisse en étroite union avec leurs prêtres, d'apporter à la communauté de l'Église leurs propres problèmes, ceux du monde et les questions touchant le salut des hommes pour les examiner et les résoudre en tenant compte de l'avis de tous. » (Décret sur l'apostolat des laïcs, n° 10).

Ainsi, toute paroisse doit-elle comporter trois caractéristiques : elle doit être communautaire et missionnaire, elle doit également être un milieu de vie chrétienne.

Le Conseil Pastoral paroissial et le Conseil Economique paroissial
Destinés à assister le curé dans l'exercice de sa fonction, les conseils paroissiaux sont des organes au service des communautés paroissiales. Il en existe deux : le conseil pastoral et le conseil pour les affaires économiques.

Le Conseil Pastoral :
Le conseil pastoral a pour but de promouvoir et de développer la communion, l'évangélisation, la vie spirituelle. C'est une instance qui manifeste que la mission doit être l’œuvre de tout le peuple de Dieu. Son rôle principal est de conseiller l'action pastorale une charge pastorale sur la paroisse. C'est un conseil de veilleurs, d'éveilleurs et chercheurs (Cf Can. 536, § 1).

Le Conseil pour les affaires économiques :
Le conseil économique paroissial est exigé par le Droit Canon (Can. 537). Il a un rôle de gestion, il doit promouvoir les moyens nécessaires à une action apostolique et missionnaire, il veille à assurer aux prêtres et aux autres acteurs pastoraux les conditions de vie humaine normales et les moyens matériels pour remplir leur mission ; il a la charge de l'entretien et de l'équipement des lieux de culte et autres locaux à usage pastoral ; il veille enfin à informer la communauté chrétienne sur les besoins et les moyens à prendre pour y répondre.

La charge pastorale

Au sens large le mot ‘’Pastorale’’ désigne toute l'action de l'Eglise pour rejoindre les hommes et leur offrir la possibilité de connaître le Christ et de vivre selon son Esprit. En ce sens la responsabilité de la pastorale relève de tous les fidèles du Christ en vertu de leur baptême et de leur confirmation. Parmi ces fidèles, certains sont choisis et ordonnés pour signifier que Jésus-Christ est l'unique Pasteur et que toute mission pastorale vient de Lui.

L'expression ‘’charge pastorale’’ est un terme technique du langage de l'Eglise pour désigner une mission confiée par l'Évêque à un ministre ordonné. La charge pastorale d'une paroisse, par exemple, est confiée à un prêtre qui devient pasteur propre de la paroisse comme curé. Cette charge comporte les trois pôles suivants : enseigner la Parole (évangélisation, prédication, formation...); sanctifier par l'initiation à la prière et la préparation des sacrements, gouverner, c'est-à-dire conduire en rassemblant les fidèles du Christ et en dirigeant l'activité de la communauté paroissiale pour qu'elle réponde à sa mission.